Les urgences

English Version

Un numéro d’urgence unique : 04 94 03 07 07

Que faire en cas de plaie de la main ?

Le centre de la main de Toulon assure les urgences SOS main 7 jours/7.
Un chirurgien est présent au centre en journée de 8h à 19h30 du lundi au vendredi et de 9h à 19h le samedi et dimanche après la fermeture du centre, une astreinte téléphonique est assurée par un chirurgien de l’équipe.

En cas de traumatisme de la main, vous pouvez soit :

  • Appeler le numéro d’urgence SOS main au 04 94 03 07 07 : un chirurgien vous indiquera la conduite à tenir (ce qui peut vous éviter une longue attente inutile);
  • Vous rendre directement aux urgences SOS main, à l’hôpital privé Saint Jean avec un accompagnant de préférence ;
  • Appeler le SAMU centre 15, où vous serez orienté en fonction de la gravité de vos lésions.

Avant de vous rendre aux urgences (SOS MAIN)

  • Ne paniquez pas ! Les plaies au niveau de la main sont souvent très impressionnantes mais ne présente pas de risque vital ;
  • Appelez le centre SOS main ou le SAMU centre 15 pour avoir la conduite à tenir ;

  • Lavez la plaie à l’eau et au savon de Marseille et appliquez un pansement sans utiliser de produits désinfectant colorant type Bétadine© ou éosine ;
  • Ne pas faire de garrot ;
  • Gardez la main surélevée ;
  • Cessez toute alimentation solide ou liquide et ne fumez pas (cela pourrait retarder une éventuelle anesthésie) ; notez l’heure du dernier repas ou boisson ;
  • Faites vous accompagner aux urgences.

Mesures d’urgence

Conduite à tenir devant une plaie franche

Laver la plaie à l’eau et au savon de Marseille. Mettre un pansement (ou à défaut une serviette propre) et garder la main en l’air. Prendre contact avec le centre de la Main au 04 94 03 07 07.

Conduite à tenir devant une brûlure

Pour une brûlure chimique ou thermique, mettre sous l’eau courante 15 minutes. Mettre un pansement (ou à défaut une serviette propre) et garder la main en l’air. Prendre contact avec le ”15” ou le Centre de le Main.

Conduite à tenir devant une amputation complète

NE JAMAIS METTRE LES FRAGMENTS SECTIONNES DIRECTEMENT EN CONTACT AVEC LA GLACE. Suivre attentivement les conseils ci-dessous :

  • Rassembler tous les fragments sectionnés dans une compresse et les placer dans un sac en plastique étanche.
  • Fermer le sac et le poser dans une boite contenant de la glace non synthétique. Le sac fermé doit flotter sur l’eau glacée comme une bouée.
  • Envelopper l’extrémité amputée dans un pansement compressif. Surélever la main. Ne pas poser de garrot.
  • Ne jamais jeter un fragment qui paraît détruit. Le chirurgien peut utiliser certains composants.

Conduite à tenir devant une amputation incomplète

Envelopper la partie blessée dans un pansement compressif. Soulager, si possible, la main en l’immobilisant sur une attelle. Contacter le Centre de la Main le plus rapidement possible.

Conduite à tenir devant un membre fracturé

Immobiliser la main ou le segment fracturé sur un support rigide. Par exemple, poser le poignet sur un morceau de carton rigide et mettre un tour de bande peu serrée. Garder la main ou le membre supérieur en position surélevée. Contacter le Centre de la Main.

Conduite à tenir devant une morsure

Laver la plaie sous le robinet à l’eau et au savon de Marseille. Mettre un pansement (ou à défaut une serviette propre) et garder la main en l’air. Prendre contact avec le Centre de la Main. Essayer d’identifier l’animal (ou ses propriétaires, s’il s’agit d’un animal domestique) pour vérifier ses vaccinations.

Conduite à tenir devant un accident chez enfant

NE PAS LUI DONNER À BOIRE OU À MANGER. Laver la plaie sous le robinet d’eau à l’eau et au savon de Marseille. Mettre un pansement (ou à défaut une serviette propre) et garder la main en l’air. Prendre contact avec le Centre de la Main. S’il souffre beaucoup lui administrer un suppositoire type Doliprane®.

Prise en charge aux urgences

Lors de votre arrivée au urgences SOS main, vous devrez d’abord vous enregistrer afin de constituer votre dossier médical. Vous serez ensuite orienté vers un chirurgien qui vous recevra en consultation pour vous examiner et évaluer votre plaie.

Des examens complémentaires pourront être réalisés si le chirurgien les juge nécessaires (radiographie, échographie, prise de sang…).

Au terme de ce bilan, le chirurgien vous informera du diagnostic et de sa gravité et jugera de la nécessité et de l’urgence d’une intervention chirurgicale ainsi que du type de prise en charge (ambulatoire ou hospitalisation) en tenant compte de la gravité de votre lésion, de votre entourage et de votre éloignement géographique.

Si le traitement n’est pas chirurgical, le chirurgien pourra vous prescrire des antalgiques, des anti-inflammatoires, une orthèse, des soins de rééducation, un arrêt de travail…

Intervention chirurgicale en urgence

Si une intervention est décidée, vous remplirez un formulaire comprenant entre autres des questions sur vos antécédents, vos traitements, vos allergies et votre consentement pour l’intervention.

Le chirurgien pourra répondre à toutes vos questions sur l’intervention et les suites à prévoir.

Vous serez accompagné en salle de pré-anesthésie où un anesthésiste s’assurera de l’absence de contre-indications anesthésiques. Les modalités d’anesthésie vous seront expliquées ; le plus souvent il s’agit d’anesthésie loco-régionale évitant l’anesthésie générales, beaucoup plus lourde.

Après l’intervention

L’infirmier(e) vous fera un premier pansement visant à protéger votre cicatrice et éviter les saignements qui sont fréquents pendant les heures qui suivent l’intervention.

En fonction du type de plaie, une orthèse peut être nécessaire et vous sera confectionnée par un orthésiste du centre de la main.

Après l’intervention, des documents vous seront remis :

  • un compte rendu opératoire détaillé
  • les consignes post-opératoires concernant les soins de pansement, la rééducation, l’orthèse…
  • une ordonnance d’antalgiques
  • une ordonnance d’antibiotiques si nécessaire
  • un arrêt de travail si nécessaire
  • un rendez-vous de consultation post-opératoire

Après une phase de surveillance post-opératoire, vous pourrez soit rejoindre votre chambre si vous êtes hospitalisé, soit rentrer chez vous avec votre accompagnent si vous êtes en ambulatoire.