Parcours de soins

La consultation de chirurgie

Vous pouvez prendre rendez-vous pour une consultation chirurgicale en appelant le secrétariat du centre de la main ou directement sur place.

Aucun rendez-vous ne pourra être prit par internet ou par mail.

Vous devrez préciser si le motif de votre consultation concerne un problème lié à la main ou au poignet, au coude, à l’épaule ou au pied afin d’être orienté au mieux vers l’un des praticiens.

Les consultations sont ouvertes du lundi au vendredi, de 8h à 18h.

Merci de vous munir des documents suivants :

  • lettre du médecin traitant (parcours de soins CPAM)
  • carte vitale
  • carte de mutuelle
  • justificatif de CMU (couverture médicale universelle) ou ACS (aide à la complémentaire santé)
  • déclaration d’accident de travail ou attestation de maladie professionnelle
  • les résultats d’examens antérieurs (radiographies, échographies, scanner, IRM, EMG…)
  • des compte rendus de consultation, compte rendus opératoires le cas échéant

NB : Le remboursement des bons de transport est règlementé par la sécurité sociale. Aucun bon de transport ne vous sera fait pour la consultation. Vous devrez prendre vos précautions pour vous y rendre.

Au cours de la consultation, le chirurgien vous fournira une information clairs et appropriée sur votre trouble ou votre maladie, ainsi que les possibles traitements médicaux, chirurgicaux et rééducatifs.

En cas d’intervention chirurgicale, vous serez informés des risques encourus et des bénéfices attendus. Il vous sera remis un livret d’information avec recueil de votre consentement éclairé.

Le chirurgien restera votre interlocuteur privilégié pour répondre à vos questions.

TARIFS :

Les chirurgiens du centre de la main exercent en secteur 2.

Un complément d’honoraire peut être demandé, avec tact et mesure, pour la consultation et pour les actes de chirurgie ; vous en serez informés au moment de la prise de rendez-vous.

Vous devrez vous munir d’un moyen de paiement pour régler la consultation (espèce, chèque, carte bleue).

NB : le centre de la main ne pratique pas le tiers payant.

La consultation d’anesthésie

Pour tout acte chirurgical programmé, la consultation d’anesthésie est rendue obligatoire par la loi depuis 1994, et doit être effectuée plusieurs jours avant l’opération afin de préparer votre intervention en toute sécurité.

Le jour de la consultation, veuillez penser à vous munir :

  • Des ordonnances et/ou traitements que vous prenez.
  • Des compte-rendus cardiologiques et/ou de votre médecin traitant , relatant vos antécédents.
  • De votre carnet de santé si vous en possédez un.
  • De la liste des médicaments antalgiques ( contre la douleur ) que vous avez à domicile.
  • Des examens complémentaires en votre possession : électrocardiogrammes, bilans sanguins.
  • Du Livret d’Information Patient dûment complété et signé

Si un rendez-vous pour un bilan médical ( notamment chez votre cardiologue ) était prévu ( suivi annuel par exemple ), pensez à vous y rendre avant de venir en consultation anesthésique afin que le médecin anesthésiste ait en sa possession tous les éléments médicaux les plus récents.

N’omettez en aucun cas de signaler au médecin anesthésiste :

Une prise d’anticoagulant, d’aspirine, ou tout autre fluidifiant du sang.
Une allergie connue ( médicamenteuse, alimentaire ou autre ). (Notez le nom précis du médicament auquel vous êtes allergique)

Au cours de cette consultation, la technique d’anesthésie envisagée vous sera expliquée, et le médecin anesthésiste répondra à toutes vos questions . Une ordonnance d’antalgiques (médicaments permettant d’atténuer voire de supprimer la douleur post-opératoire) vous sera prescrite en fonction des médicaments dont vous disposez déjà.

L’intervention

Le jour de l’intervention vous devez :

  • vous présenter à l’accueil du bloc opératoire, à la clinique Saint Jean, à l’heure qui vous aura été indiquée par le médecin (l’heure de convocation ne correspond pas forcément à l’heure de passage au bloc opératoire et l’organisation des soins impose de faire arriver les patients à l’avance pour ne pas prendre de retard, en cas de problème administratif par exemple, ce qui perturberait les plannings des interventions) ;
  • être accompagné ;
  • avoir rempli et signé votre Livret d’Information Patient ;
  • être à jeun depuis au moins 6 heures (pas d’eau, pas de nourriture, pas de tabac) ;
  • rapporter tous les examens et comptes rendus concernant votre pathologies, le médecin pourrait en avoir besoin avant l’intervention.

Vous serez alors accompagné par un infirmier ou une infirmière au vestiaire pour vous changer et enfiler une tenue à usage unique.

Vos effets personnels seront enfermés dans un casier verrouillé par un cadenas.

Puis l’anesthésiste vous installera pour procéder à l’anesthésie loco-régionale, le plus souvent aidé par un appareil d’échographie.

L’anesthésie dite loco-régionale permet par différentes techniques , de n’endormir que la partie du corps sur laquelle se déroulera l’intervention chirurgicale, en injectant, à proximité des nerfs , un produit anesthésiant local.

En anesthésie le risque zéro n’existe pas : aucune technique qu’il s’agisse de l’anesthésie générale ou de l’anesthésie loco-régionale n’est dénuée de complications potentiellement graves.

Mais une grande expérience des techniques employées, l’utilisation de matériel moderne et recommandé par la Société Française d’Anesthésie-Réanimation , ainsi qu’une pratique rigoureuse des différentes techniques, permettra de réaliser votre intervention dans un environnement où priment votre sécurité et votre confort.

Outre le risque inhérent à toute anesthésie, il convient de signaler les inconvénients possibles et passagers lies à l’anesthésie loco-régionale :

Sensation d’irritation au point de ponction de l’anesthésie ( rare depuis l’utilisation de l’échographie) ne durant que quelques jours ou quelques semaines.
Légers hématomes (“bleus”) notamment en cas de prise non signalée d’aspirine et autres fluidifiants du sang.
 

Malgré ces désagréments, les nombreux avantages de l’anesthésie loco-régionale en ont fait l’anesthésie privilégiée au CDLM depuis des années car elle permet :

  • Le plus souvent, la réalisation de l’intervention se fait en ambulatoire (sortie le jour même, en pratique, dans notre centre, 2 à 3 heures après l’opération).
  • Le maintien de la conscience ( bien entendu pour les personnes les plus anxieuses, ou si vous le souhaitez, un sédatif léger pourra vous être administré par le médecin anesthésiste, pour assurer votre confort, et en l’absence de contre-indications liées à vos antécédents ).
  • La prise d’une collation légère immédiatement après l’intervention (contrairement à l’anesthésie générale).
  • De supprimer ou d’atténuer fortement la douleur post-opératoire, par l’utilisation de produits anesthésiques locaux de très longue durée d’action.

En effet, après l’intervention, votre sortie sera autorisée alors que l’anesthésie fera encore son effet (bras, main ou pied encore endormis pendant plusieurs heures ). Il vous suffira à domicile, dès la sensation de “réveil” de l’anesthésie de prendre les médicaments prescrits contre la douleur.

Les différentes techniques d’anesthésie loco-régionale utilisées sont très peu douloureuses et à ce titre sont donc employées aussi aisément chez l’enfant, (dès son plus jeune âge) que chez l’adulte.


Une voie veineuse (petite perfusion indolore) sera posée, pour assurer votre sécurité, et afin de vous administrer un sédatif si nécessaire.
L’anesthésie sera réalisée au bloc opératoire par le médecin anesthésiste.
Une surveillance permanente est assurée par le médecin, entouré des infirmières, et du matériel définit par les normes de sécurité en vigueur (saturation en oxygène, surveillance de la tension et du pouls ).


Une fois l’intervention réalisée, vous serez conduit(e) en salle de réveil où la surveillance post-opératoire se poursuivra, tandis qu’une collation légère vous sera servie.
Pendant cette période le secrétariat se chargera de noter vos rendez-vous ultérieurs de pansements et consultations.
La sortie se fera après cette surveillance post-opératoire, après accord des médecins (anesthésiste et chirurgien).

Un compte rendu opératoire détaillé avec les consignes post-opératoires ainsi que des ordonnances d’antalgiques vous seront remises.

L’accompagnement par une tierce personne majeure est obligatoire dans le cadre de la chirurgie ambulatoire.

Un numéro de téléphone vous sera donné, afin de joindre un médecin du Centre, 24h/24 si besoin.

Généralement, les patients sont revus à 24h ou 48h en post-opératoire par les infirmiers du centre de la main pour changer le pansement post-opératoire souvent volumineux, s’assurer du bon réveil d’anesthésie et de l’absence de complications précoces.

Ce contrôle à 24h permet également de réajuster les orthèses réalisées immédiatement après l’intervention et de planifier les premières séances de rééducation quand cela est nécessaire.